L'auxiliaire de vie et le repas de patient

Publié le par Sondes AMDOUNI OUERTANI

L'auxiliaire de vie et le repas de patient

AU PRÉALABLE

L'auxiliaire de vie devra :

-Vérifier si le patient doit rester à jeun.

-Evaluer les capacités physiques du patient et de son autonomie.

-Connaître les patients qui ont des troubles de déglutition.

-Prévoir le lieu et l'aménagement nécessaire au repas.

-L'état corporel du patient (changement de protection, soin de bouche…).

L'INSTALLATION DU PATIENT

L'auxiliaire de vie devra :

-Effectuer le lavage des mains.

-Proposer les toilettes ou le bassin au patient.

Dans le cas d'une installation au fauteuil :

- Le patient devra être correctement vêtu et chaussé (pose de cale pieds si nécessaire), avoir le dos bien droit.

- L'auxiliaire de vie devra régler l'adaptable à bonne hauteur du patient et mettre à sa disposition eau, verre, couverts et la sonnette d'alarme.

- Dans le cas d'une installation au lit, l'auxiliaire de vie devra aussi vérifier la position la plus adaptée, prescrite et/ou interdite en fonction de la pathologie du patient.

LA DISTRIBUTION DU REPAS

L'auxiliaire de vie devra :

- Effectuer le lavage des mains et mettre une surblouse.

-Vérifier le repas du patient (prescription d'un régime, religion…).

- Vérifier l'accessibilité de tous les éléments par le patient.

- Aider à la coupe et consommation des aliments (ouverture de yaourt, épluchage du fruit…). -Respecter le rythme de déglutition du patient.

-Proposer à boire au cours du repas.

-Observer les réactions du patient (dégoût, soif excessive…).

-Respecter son autonomie.

-Ecouter sa demande en fonction de ses goûts culinaires (plus de sel) sauf en cas de contre-indication.

!!! Ne jamais utiliser de manoeuvre qui obligerait une personne à ouvrir la bouche et à avaler contre sa volonté.

LES RISQUES DE FAUSSE ROUTE

L'auxiliaire de vie devra : Rester à côté du patient pendant tout son repas.

Choisir une place à table (repas en collectivité) afin que le patient puisse se dégager facilement.

Favoriser une position adéquate face au patient (rotation de la tête).

Vérifier le maintien correct de prothèse dentaire.

Couper en petits morceaux les aliments et les administrer en petite quantité.

Favoriser une boisson gélifiée si nécessaire.

Prendre le temps nécessaire à la déglutition entre chaque bouchée.

Ne pas détourner son attention.

APRÈS LE REPAS…

L'auxiliaire de vie devra :

-Débarrasser le plateau.

-Noter la quantité de nourriture absorbée par le patient.

-Effectuer le lavage des mains.

-Nettoyer l'adaptable.

-Réinstaller le patient confortablement sur le fauteuil après lui avoir proposé les toilettes, le bassin…

- Effectuer le brossage des dents ou l'entretien de la prothèse dentaire

BASE DE L'ALIMENTATION EQUILIBREEES

OBJECTIFS : Amélioration de la santé publique.

- Lutte contre les maladies du comportement alimentaire.

-Lutte contre la surcharge pondérale qui risque de provoquer une hypertension artérielle, du diabète gras, hyperlipémie : maladies cardiovasculaires (ischémiques), carences : population en état de précarité, régimes restrictifs, cancer…

Meilleure qualité de santé. Espérance de vie.

RAPPEL SUR LES NUTRIMENTS

Aliments = Energie !

Métabolisme de base = ♂ : Homme 2 500 à 2 700 calories ♀ : 1 800 à 2 000 calories

Etat physiologique :

-femme enceinte,

-nourrisson

-enfant de 3 à 6 ans

-femme âgée -femme adulte

-enfant de 6 à 10 ans

- homme âgé

-adolescente

-homme adulte

-adolescent

Aliments=Energie = nutriments énergétiques

Nutriments énergétiques

-Protides = Eléments bâtisseurs : acides aminés indispensables, protides animales et végétales

-Lipides = Nutriments les plus énergétiques : réserve énergétique (tissu adipeux), Acides Gras Saturés (A.G.S.) : graisses animales,et Acides Gras Insaturés (A.G.I.) : graisses végétales

-Glucides= Nutriments énergétiques : les plus utilisés comme le glucose, les glucides lents (féculents), glucides rapides (fruits, lait)

Aliments - Energie - Nutriments énergétiques / Nutriments non énergétiques

- Minéraux (magnésium, potassium, calcium, sodium)

--Vitamines Hydrosolubles : C et B - Liposolubes : A. D. E. K.

-Oligo-éléments (fluor, zinc)

-Eau : 2 litres par jour pour 1 adulte

RAPPEL SUR LES ALIMENTS ( Apprendre Pyramide / approfondir si la faim vous le dit;o)

Les aliments sont classés en six groupes :

-Produits laitiers = apport en calcium, protides, lipides, vitamines A et D)

-Viandes, poissons, œufs = apport en protides, fer, vitamines A et D)

-Céréales, légumes secs =apport en glucides, vitamines B, fibres

-Légumes et fruits frais = apport en vitamine C, fibres, glucides, fer

-Matières grasses = apport en graisses animales et végétales, vitamines A. D. E. et en acides gras insaturés

-Produits sucrés (glucides rapides) = apport en calories vides !

COMPORTEMENT ALIMENTAIRE ACTUEL

-Trop de graisses saturées : viandes grasses (charcuterie, viande en sauce…), fromage, viennoiserie, pâtisserie, de sucres rapides (boissons sucrées, pâtisserie, viennoiserie, laitages aromatisés), de sel et d'alcool

-Pas assez d'éléments protecteurs : végétaux frais… de poisson, de sucres lents et de calcium

RECOMMANDATIONS SPECIFIQUES

Le nourrisson : 1 à 3 ans = Alimentation de base (allaitement maternel ou adapté au nourrisson) Progression dans la diversification des aliments : 4 à 5 mois : farine sans gluten, légumes, jus de fruit (à la cuillère)

6 mois : viande, jaune d'oeuf, pomme de terre, autre laitage…

8 mois : petites pâtes 9 mois : oeuf entier, fromage

12 mois : fruits exotiques (kiwi)…

18 mois : légumes secs

24 à 36 mois : alimentation diversifiée.

L'enfant : 3 à 6 ans = Education nutritionnelle = Apport en calcium, légumes et fruits frais, viande, poisson, oeuf / 10 grammes par année d'âge jusqu'à 6 ans - 500 ml de lait par jour ou équivalent.

L'enfant : 6 à 10 ans = apport conséquent en calcium, attention à la consommation trop importante de sucreries ,boissons sucrées, grignotage…

L'adolescent : apport important en calcium, fer…, attention aux restrictions excessives.

L'adulte…La personne âgée : apport plus important en calcium, fibres, vitamines C. D, fer…

CORRECTIONS ALIMENTAIRES = Fruits et légumes 5 fois par jour) / Sucres lents = 1 sucre lent par repas = Diminuer = Viandes Sel Lait, Plats préparés, et remplacer par Volailles, poissons, oeuf Eau et surtout Varier les matières grasses, animales et végétales

(ICI, ce sont les fondamentaux, n'hésitez pas à aller plus loin sur le sujet / guides sur l'hygiène nutritionnelle, l'équilibre alimentaire, pyramide alimentaire...LIRE)

ALIMENTATION ÉQUILIBRE = Variété au sein des groupes alimentaires.

Densité alimentaire (nutritionnelle et calorique).

A éviter / A privilégier/ EX.

Céréales : Chips / riz ou pates

Laitiers : boursin / fromage ou yaourt

Protéines animales : abat / viande maigre, poisson, œuf

Matières grasses : Mayonnaise / Beurre

Produits sucrés : nutella / Miel

Boisson : soda / eau

-Fréquence de consommation rythmée selon l'âge :3 fois/jour pour l'adulte, 

4 fois/jour pour le jeune enfant, l'adolescent, la personne âgée, la femme enceinte ou allaitant.

-Structure des repas la consistance ET l'indice :

petit déjeuner = bon repas

déjeuner = repas principal

goûter = vrai repas

dîner= repas léger

petit déjeuner = indice 3 à 4

déjeuner = indice 4 à 5

goûter= indice 3

dîner indice 4

! éviter trop de préparations culinaires et trop de cuissons à haute température /barbecues.

Commenter cet article