LES BESOINS DE L’ENFANT SELON LA PYRAMIDE DE MASLOW

Publié le par Sondes AMDOUNI OUERTANI

LES BESOINS DE L’ENFANT SELON LA PYRAMIDE DE MASLOW

Pour se réaliser pleinement, l’enfant doit pouvoir combler les différents besoins qui se retrouvent aux cinq niveaux de la pyramide. Il doit en particulier avoir une base solide sur laquelle se reposer. Si elle ne l’est pas, il aura de la peine à satisfaire ses autres besoins.

Physiologiques

Au bas de la pyramide, on trouve les besoins physiologiques prioritaires nécessaires à la vie : être nourri, habillé et logé, dormir suffisamment. Si ces besoins ne sont pas comblés, impossible de construire les étages supérieurs. L’enfant ne peut subvenir seul à ce besoin, même si en grandissant il devient plus autonome.

Respirer, Manger, boire, dormir, se reposer

Sécurité

L’enfant a ensuite besoin de protection et de sécurité physique et psychologique. On évoque ici non seulement la sécurité objective, mais aussi la sécurité subjective liée aux peurs et aux angoisses de l’enfant. Ce dernier a besoin d’une vie stable et de la présence régulière des personnes importantes pour lui. Un sentiment d’insécurité peut en outre être dû à diverses formes de violences qui ne sont pas nécessairement dirigées contre lui, à une instabilité familiale, une maladie de l’enfant ou d’un proche, un manque de sécurité de l’emploi des parents.

Confort, un chez soi, peur de l’inconnu et de l’imprévu chez les enfants

D’amour Appartenance

L’enfant doit se sentir aimé par sa famille et par ses pairs, camarades, de classe, copains du voisinage et de sport, par les enseignants, animateurs et autres adultes qu’il côtoie. Il a besoin d’être accepté tel qu’il est, de recevoir et de donner amour et tendresse, d’avoir des amis. C’est ce que l’on appelle le besoin d’appartenance à des groupes. Il ne peut pas être comblé lorsque deux premiers degrés de la pyramide comportent de grandes failles.car l’enfant a difficultés à nouer des relations « saine » avec d’autres personnes.

Tendresse filiale, cohésion familiale, amitié

Estime de soi

L’échelon suivant de la pyramide de Maslow est celui de l’estime de soi. L’enfant, dont les besoins précédents sont satisfaits, va pourvoir à son besoin d’estime de soi : estime de lui-même et estime des autres. C’est ce qui lui permet d’avoir confiance en lui, de se respecter lui-même, de se sentir utile, reconnu et apprécié des autres, de se forger son identité propre.

Position sociale, indépendance

Réalisation de soi

En haut de la pyramide, on trouve la réalisation de soi. Un besoin qui prend réellement son essor dès la fin de l’adolescence. Il n’empêche, l’enfant qui ne souffre pas de manques sérieux a déjà besoin d’exploiter et de mettre en valeur ses ressources personnelles : apprendre de nouvelles choses, étudier, développer ses compétences, créer, inventer.

Aptitudes, valeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

elise 18/05/2016 15:11

Je suis tombée par hasard sur votre article. Je le trouve génial. je trouve que la démarche est super importante, qu’elle devrait être travaillé dans toutes les écoles d’enseignants.j’aimerais aussi des précisions sur les périodes d’âge liées à chaque partie de cette pyramide, Il me semble que ces diversifications dans les besoins suivent les étapes du développement physique et psychique de l’enfant.
Merci beaucoup.