ÂGE et QUALITÉ de VIE: Le contact avec la nature pour le bien-être en fin de vie

Publié le par Sondes AMDOUNI OUERTANI

ÂGE et QUALITÉ de VIE: Le contact avec la nature pour le bien-être en fin de vie

Cette étude de l’Université du Minnesota met en évidence l'importance de l’accès quotidien à la nature pour les personnes âgées. Si un environnement naturel contribue au maintien de la forme physique, mentale et spirituelle et à la guérison, ces conclusions, présentées dans la revue Health & Place montrent que les espaces verts et mais aussi «bleus» (avec la présence de l'eau) sont particulièrement bénéfiques pour le vieillissement en bonne santé des plus âgés.

Les chercheurs ont suivi la vie quotidienne de participants âgés, de 65 à 86 ans. Ils constatent que des expériences très simples comme l’écoute du bruit de l'eau ou du bourdonnement d’une abeille ont un impact énorme sur la santé globale. Ils aboutissent à 2 conclusions importantes :

  • L’accès quotidien aux espaces verts encourage les aînés à sortir tout simplement de chez eux. Il apporte une motivation à l’activité physique, spirituelle et sociale, ce qui peut contribuer à réduire les symptômes de maladie chronique, d'incapacité et d’isolement, des facteurs d’accélération du vieillissement.
  • La présence d’espaces bleus accessibles aux usagers ouvre des possibilités intéressantes d'activité physique et de physiothérapie (pataugeoire, marche dans l'eau, natation, aquagym douce).

Les chercheurs montrent ainsi que ces espaces verts et bleus permettent de promouvoir les sentiments de renouveau, de récupération, la pratique de la spiritualité mais aussi les interactions sociales y compris avec les générations plus jeunes, les amis, les familles et les voisins.

Ces résultats peuvent sembler intuitifs, concluent les auteurs, mais ils doivent être pris en compte dans les stratégies d’aménagement. On pense aux espaces de jeux pour les petits enfants, mais on oublie parfois les générations plus âgées. La recherche met ainsi en évidence l’importance de petits détails, qui peuvent sembler anecdotiques mais qui peuvent changer la vie des plus âgés. L’incorporation, dans l’environnement de petits espaces verts, fleuris ou aquatiques doit être considérée comme une ressource de santé pour les personnes âgées, concluent les auteurs.

Ils apportent 3 conseils pour un vieillissement sain :

  • Le bien-être des personnes âgées doit être considéré dans son ensemble: la santé mentale et sociale est tout aussi importante que la santé physique.
  • Sortir régulièrement de chez soi permet d’entretenir le lien avec son entourage et son environnement,
  • Garder le contact avec la nature.

Source: Health and Place July 2015 doi:10.1016/j.healthplace.2015.05.001

Commenter cet article