Le référenciel d'activité d'AUXILIAIRE DE VIE SOCIAL

Publié le par Sondes AMDOUNI OUERTANI

Ce référentiel décrit les activités que doivent exercer les titulaires du DEAVS.

ACCOMPAGNEMENT ET AIDE AUX PERSONNES DANS LES ACTES ESSENTIELS DE LA VIE QUOTIDIENNE :

Stimuler les activités intellectuelles, sensorielles et motrices par les activités de la vie quotidienne.

- Aider la personne à se vêtir ou se dévêtir, l'aider à se déplacer.

- Aider la personne à la toilette (sauf si celle-ci est prescrite par un acte médical, auquel cas l'aide à la toilette sera pratiquée par une aide-soignante ou une infirmière).

Cette aide à la toilette peut aussi être faite en complément de l'acte pratiqué par l'aide-soignante ou l'infirmière. Le professionnel évaluera la situation et peut vous demander d'accomplir un acte d'aide à la toilette à un moment différent de la journée, surtout si la personne est mobilisée au lit ou au fauteuil).

Ensuite c'est une question de respect envers la personne, on ne peut pas laisser une personne souillée si le passage de l'aide-soignant est prévu bien plus tard.

L'aide à l'alimentation se fait si cet acte est assimilé à un acte de la vie quotidienne et non à un acte de soin.

L'aide à la prise de médicaments lorsque la prescription a été faite par un médecin et que le médecin a jugé la personne capable de prendre seule les médicaments. Il ne doit pas y avoir de conditions particuliières de prise de ce médicaments, pas d'apprentissage pour faire ingérer le médicament, sinon cela n'est plus du ressort de l'AVS.

L'aide au fonctions d'élimination : aider la personne à aller aux toilettes.

ACCOMPAGNEMENT ET AIDE AUX PERSONNES DANS LES ACTIVITÉS ORDINAIRES DE LA VIE QUOTIDIENNE :

- Aider la personne à faire des achats alimentaires,

- Participer à l'élaboration des menus, aide à la réalisation de repas équilibrés ou conformes aux régimes de la Personne.

- Aider à l'entretien du linge, des vêtements et du logement

- Aider à l'aménagement de l'espace dans un but de confort et de sécurité.

ACCOMPAGNEMENT ET AIDE AUX PERSONNES DANS LES ACTIVITÉS DE LA VIE SOCIALE ET RELATIONNELLE :

- Participer au développement, et/ou au rétablissement, et/ou au maintien de l'équilibre psychologique.

- Stimuler les relations sociales

- Accompagner la Personne dans ses activités de loisirs et de la vie sociale.

- Aider à la gestion des documents familieux et administratif, l'accompagner dans ses démarches.

L'AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE doit aussi savoir faire un DIAGNOSTIC DE LA SITUATION ET ADAPTER SON INTERVENTION EN FONCTION

Elle doit observer et analyser la situation sur le terrain. Faire preuve en permanence de vigilance, et signaler à la famille, à sa hiérarchie ou au personnel soignant, tout état inhabituel de la Personne.

Elle doit organiser et ajuster son intervention en collaboration avec la Personne aidée en fonction du plan d'aide initialement déterminé, et en tenant compte des souhaits de la Personne et des évolutions constatées au quotidien.

Elle doit être à l'écoute, dialoguer, négocier avec la Personne et les aidants naturels.

Elle doit sécuriser la Personne.

Elle doit travailler en partenariat avec les autres intervenants professionnels et rendre compte de son intervention aux responsables, leur faire part de ses observations, questions et difficultés rencontrées avec la Personne aidée.

Elle doit repérer ses limites de compétences (voir référentiel de compétence) et identifier les autres partenaires intervenants au domicile pour les solliciter.

Publié dans Métier

Commenter cet article