Aide à la toilette

Publié le par AMDOUNI Sondes épouse OUERTANI

Aide à la toilette

L’aide à la toilette représente l’un des principaux et plus fréquents besoins des clients Petits-fils et le point central de la formation des auxiliaires de vie. Elle a lieu de préférence le matin.

Dans l’aide à domicile, on distingue 3 types de toilettes :

  • La toilette d’une personne quasi autonome pour laquelle la présence d’une auxiliaire de vie est une sécurité. L’objectif est que les personnes âgées se débrouillent seules autant que possible tant pour préserver leur intimité que pour stimuler leur autonomie. Il peut s’agir aussi bien d’une toilette dans la douche ou la baignoire que d’une toilette au lavabo. L’auxiliaire de vie accompagne la personne âgée, reste dans la pièce pour surveiller, tendre la serviette, ou l’aider en cas de difficulté.
  • La toilette d’une personne peu autonome effectuée soit dans la douche ou la baignoire, soit au lavabo. Dans ce cas, l’auxiliaire de vie a un rôle actif en plus de son rôle de sécurité. Idéalement, il faudra prévoir l’aménagement de la salle de bains (siège dans la douche ou dans la baignoire, baignoire à porte, barres de maintien etc.).
  • La toilette au lit pour les personnes qui ne sont plus capables de se lever. Cette toilette ne relève pas de la compétence des auxiliaires de vie. Elle doit être assurée par du personnel soignant (aide-soignante ou infirmière).

Parce qu’elle relève de l’intimité profonde, l’aide à la toilette doit être réalisée en tenant compte du rythme et des habitudes de la personne âgée, sans la brusquer. Elle implique le déshabillage, l’habillage, et très souvent l’application de crèmes avec éventuellement des massages.

Une fois la toilette terminée, l’auxiliaire de vie nettoie la salle de bains afin de garder un cadre de vie propre et agréable.

Publié dans Accompagnement aux AVQ

Commenter cet article